Comment protéger votre maison contre les tempêtes

Blog . Généralités . Article Detail

Les vents forts constituent l’élément le plus susceptible d’endommager votre maison. Les bourrasques peuvent faire éclater vos vitres et propulser des débris à travers les murs, et les ondes de tempête peuvent inonder les étages inférieurs de vos résidences. Heureusement, nous possédons le savoir-faire pour protéger vos habitations contre les tempêtes en fin d’automne et au début de l’hiver.

 

Selon l’organisme de recherche Institut de Prévention des Sinistres Catastrophiques, les dommages causés par des catastrophes ont doublé tous les cinq à sept ans depuis les années 1960. Parce que bon nombre de pertes dues à des catastrophes sont évitables, nous encourageons les propriétaires de maison à bien connaître les dangers naturels.

 

Comprendre les vulnérabilités de votre maison

Bien que des vents violents puissent facilement détruire les maisons, la plupart du temps ils ne font que causer des dommages aux toitures, aux revêtements extérieurs et aux fenêtres. Il est important de savoir que votre maison est vulnérable, et de connaître ses vulnérabilités. Il est essentiel de faire évaluer votre résidence par un inspecteur en bâtiment. Parce que chaque immeuble est différent, les inspecteurs en bâtiment peuvent vous renseigner sur la capacité de votre maison à résister à des vents de la force d’une tempête, ainsi que sur l’âge de votre maison et sur sa résistance aux vents extrêmes.

 

Bien dégager les alentours

En étant bien préparé, vous pourrez protéger votre famille et vos biens contre de graves dommages dus au vent. À l’annonce d’une tempête, taillez les arbres avoisinants et enlevez les objets épars comme les poubelles, les plantes en pot et les meubles de jardin. Prévoyez beaucoup d’espace pour ranger tous vos objets extérieurs comme les trampolines, le matériel de terrains de jeux, les abris de jardin et les articles de patio. S’il est impossible de les ranger à l’intérieur, fixez au sol ces accessoires extérieurs pour éviter que les vents violents ne les transforment en projectiles susceptibles de causer des blessures ou d’endommager votre maison.

 

Éloigner l’eau

Poussée par des vents de la force d’une tempête, l’eau peut s’infiltrer à l’intérieur par des ouvertures normalement étanches à la pluie, et dévaster complètement votre intérieur et son contenu. Prolongez les tuyaux de descente de vos gouttières en les éloignant de la maison pour empêcher l’humidité de s’infiltrer dans le sous-sol ou dans les fondations. Il peut aussi être utile de remplacer les surfaces étanches par des surfaces perméables, comme des pavés perméables. Sachez que même une fois la tempête finie, l’eau de ruissellement peut rapidement surcharger les systèmes d’égouttement naturels ou artificiels, provoquant des inondations et des dommages matériels.

 

Repérer les zones problématiques

Ce sont habituellement les toitures des maisons qui subissent les dommages les plus importants causés par le vent. Les bourrasques violentes provoquent des soulèvements quand elles se séparent et tourbillonnent autour de la structure. Le toit réagit comme une aile et a tendance à décoller du reste de l’immeuble. Afin de contribuer à atténuer la gravité des dommages, vérifiez s’il y a des points faibles dans la toiture. Examinez s’il y a des déformations et s’il manque des bardeaux ou des clous pour les maintenir en place. Si la toiture est vieille ou semble endommagée ou pourrie, sa réfection peut renforcer beaucoup la résistance d’une maison aux vents forts.

 

Pour plus de conseils utiles sur les déménagements, communiquez avec un établissement AMJ près de chez vous.