Propriétaires, comment faire face aux variations printanières

Blog . Généralités . Article Detail

Le Canada est reconnu pour ses printemps imprévisibles où l’on peut se lever un matin et se sentir en hiver, et se coucher le soir suivant avec une pointe de chaleur estivale dans l’air. La neige et la glace qui fondent combinées à la pluie et aux vents de l’ouest peuvent avoir un impact sur votre maison et votre propriété si vous n’êtes pas préparé. Voici quelques-uns des meilleurs conseils pour les propriétaires qui vous permettront de vous adapter à tout ce que vous réserve Mère Nature ce printemps.

 

Inondations

La neige fondante et le ruissellement printanier peuvent endommager votre maison si une quantité importante y entre. Avec le temps, l’accumulation de neige peut recouvrir votre cour et créer de gros bancs de neige s’appuyant contre les murs extérieurs de votre maison. La plus grande partie de la fonte des neiges se produisant en mars et au début d’avril, surveillez les bulletins météo, et anticipez les températures plus chaudes.

 

Pour diminuer les risques d’inondations, pelletez la neige loin de vos fondations, en portant une attention particulière aux portes et fenêtres se trouvant au niveau du sol. Dégagez les aires de drainage autour de votre maison afin que l’eau puisse s’écouler si elle s’infiltre. Recherchez des fuites dans les murs, les fenêtres et les fondations de votre maison, et si vous en trouvez, colmatez-les en priorité afin de garder l’eau à l’extérieur. Enlevez aussi la neige et la glace des endroits où se trouvent vos tuyaux de descente. Si vous le pouvez, allongez-les de 2 mètres ou plus pour vous assurer que l’eau excédentaire s’écoule loin des fondations de votre maison.

 

Taux d’humidité

Il est extrêmement important de surveiller l’humidité relative de votre maison durant l’hiver et lorsque les températures sont changeantes au printemps. L’utilisation d’un hygromètre est la façon la plus facile d’évaluer l’humidité. Les maisons plus vieilles peuvent subir des fuites d’air et connaître une humidité relative plus basse durant la saison hivernale à cause de l’air froid et sec qui entre dans la maison. Les maisons plus récentes sont construites plus hermétiques et possèdent souvent de plus hauts taux d’humidité relative.

 

Un taux d’humidité peu élevé causé par des fuites d’air peut être corrigé en réparant les brèches ou en installant un humidificateur. Une humidité trop élevée quant à elle peut être corrigée en installant un système de ventilation adéquat ou simplement en utilisant celui que vous possédez déjà. Si votre maison est munie d’un ventilateur récupérateur de chaleur, le mettre en marche durant les mois les plus froids de l’hiver va faire entrer de l’air frais dans la maison tout en la réchauffant efficacement grâce à la chaleur tirée de l’air évacué.

 

Ventilation

Avec le printemps vient un besoin d’air frais dans la maison, mais il y a des inconvénients à se fier sur l’ouverture des fenêtres pour contrôler la température. Ouvrir les fenêtres pour une longue période de temps peut permettre à la poussière et aux allergènes de pénétrer dans votre maison. Cela peut aggraver vos allergies et affecter la qualité de l’air à l’intérieur. Mais ouvrir les fenêtres brièvement (surtout au début de la saison) peut aérer votre maison et en faire sortir les mauvaises odeurs. Les jours les plus frais, une fenêtre ouverte peut remplacer votre climatiseur et vous faire sauver de l’argent en électricité. Cependant, ouvrir et fermer trop souvent votre climatiseur peut faire augmenter vos coûts.

 

Si vos fenêtres ont besoin d’être remplacées pour assurer à votre maison des niveaux d’humidité et de ventilation adéquats, procéder à ce travail lorsque la température est chaude va aider à empêcher des courants d’air froid de se frayer un chemin dans la maison durant le projet.

 

Des marches fissurées

Un contrôle printanier des marches en béton et une réparation rapide des bris aideront à prévenir des dommages plus importants et à améliorer la sécurité de votre maison. Le scellage rapide des fissures est important afin d’empêcher l’eau de couler ou de s’infiltrer dans le béton. La façon la plus pratique de réparer des fissures allant jusqu’à environ un quart de pouce est d’utiliser un scellant pré-mélangé avec une cartouche de pistolet à calfeutrer, comme un mastic pour les fissures dans le ciment en latex acrylique. Les plus grandes fissures peuvent être réparées avec du ciment de réparation, vendu dans de petits sacs et des seaux en plastique dans de nombreux centres de rénovation et quincailleries.

 

Tapis

Un tapis robuste à l’extérieur de la porte d’entrée garde votre maison propre et ne retient pas l’humidité. Il empêche également la moisissure et la boue de pénétrer à l’intérieur. Il est recommandé de nettoyer vos paillassons chaque saison. Assurez-vous de suivre les instructions de votre fabricant, mais de nombreux tapis extérieurs peuvent être nettoyés à l’aide d’un tuyau d’arrosage. Les taches plus tenaces peuvent requérir l’utilisation d’un peu de savon à vaisselle doux.

 

Si vous cherchez d’autres conseils sur la façon de protéger votre maison contre les intempéries, assurez-vous de jeter un coup d’oeil à notre article Comment protéger votre maison contre les tempêtes. Pour plus d’informations utiles pour les propriétaires de maison et sur le déménagement, lisez notre blogue AMJ Campbell.