Réduire son espace de vie : comment décider quoi apporter

Lire la suite Généralités

Réduire son espace de vie : comment décider quoi apporter

Déménager n’est pas chose facile. C’est un changement significatif dans votre vie qui peut être physiquement épuisant et bouleversant émotionnellement. Peut-être réduisez-vous la taille de votre maison parce que vos enfants nouvellement diplômés quittent la demeure familiale. Ou peut-être êtes-vous un étudiant ou une étudiante ayant obtenu un stage loin de la maison pour l’été, et votre nouvel appartement ne peut contenir tout ce que vous possédiez chez vos parents. Quelle que soit l’étape où vous en êtes dans votre vie, réduire la taille de votre habitation requiert des compromis. Nous avons recueilli des indices pour vous faciliter cette transition.

 

Évaluez votre nouvelle demeure

Lorsque vous réduisez la taille de votre maison, il est essentiel de penser à la taille de votre nouvel espace et à ce que vous pouvez apporter. Obtenez un plan ou une maquette de votre nouvel espace, et prenez connaissance des dimensions exactes de chaque pièce pour vous aider à décider quels gros meubles et quelles œuvres d’art peuvent vous suivre. Savoir ce qui va entrer et ce qui n’entrera pas va rendre la décision un peu plus facile.

 

Faites le tour de chacune des pièces de votre maison, et posez-vous les questions difficiles à propos de ce que vous utilisez vraiment, de ce que vous désirez conserver et de ce dont vous avez réellement besoin. Commencez par les endroits peu fréquentés de votre maison comme le grenier, le sous-sol, la salle de lavage ou la chambre d’amis. Il est plus facile de se débarrasser de biens qui se trouvent dans des pièces qui servent principalement pour de l’entreposage.

 

Préparez-vous  

Lorsqu’on vit dans une grande maison, il est facile d’accumuler des choses, juste au cas où on en aurait besoin à un moment ou à un autre. Avec un endroit plus petit, vous devriez essayer de penser « utile ». Une bonne règle de base : si vous n’avez pas utilisé un outil, un vêtement ou un appareil depuis plus d’un an, ne l’apportez pas. De plus, éliminez tout ce que vous possédez en double. Pensez à donner une deuxième vie aux biens que vous ne pouvez apporter en les offrant à quelqu’un d’autre. Si certains biens ne sont pas en état d’être donnés, assurez-vous de les recycler ou d’en disposer proprement et de façon sécuritaire.

 

Gardez seulement vos possessions dont la perte vous occasionnerait un stress émotionnel. N’oubliez pas : si jamais vous avez besoin de quelque chose dont vous vous êtes débarrassé, vous pourrez toujours en acheter ou en emprunter une version plus récente, et sans doute améliorée, plus tard.

 

Adoptez de nouvelles habitudes

Gérer les émotions reliées au lâcher-prise peut être éprouvant. L’une des choses les plus difficiles à faire lorsqu’on déménage dans un endroit plus petit, c’est d’abandonner ces choses que l’on garde « en cas d’urgence ». Lorsque vous avez beaucoup d’espace d’entreposage, vous pouvez garder des réserves de nourriture, des meubles, de la vaisselle, des livres, des jeux et des documents, juste au cas où, ou pour un jour de pluie. Cependant, il y a peu de chance que vous finissiez ce projet de tricot commencé il y a deux ans, ou que vous regardiez de nouveau ce vieux DVD de 2007.

 

En adoptant la saine habitude de ne garder que ce dont vous avez besoin et que vous utilisez régulièrement, vous pourriez adopter une nouvelle façon de vivre sans fouillis ni excès. Une étude réalisée à l’Université nationale du Mexique a d’ailleurs analysé l’impact négatif de l’encombrement sur l’état d’esprit.

 

Embrassez la liberté

Lorsque vous embrassez les changements qui viennent avec la réduction de votre espace d’habitation, vous découvrirez de nombreux aspects positifs reliés à votre nouvelle vie. Par exemple, un lieu de vie plus petit signifie que vous aurez moins d’endroits où cacher vos biens, donc, plus question de creuser sous la maison ou de fouiller dans une pile de boîtes pour retrouver des objets perdus. L’entretien de votre demeure sera probablement plus facile, vous subirez moins de pression pour recevoir, et les coûts de maintenance seront réduits, ce qui se traduira pour vous par plus de temps libre et d’argent.

 

Que l’on réduise la taille de sa maison par choix ou par nécessité, cela implique de faire des compromis. Mais vous n’avez pas à vous défaire de tout. Profitez de votre déménagement pour simplifier votre vie, et vous pourriez découvrir que votre nouvel espace, plus petit, vous rend tout aussi heureux.

 

Pour d’autres conseils utiles sur la façon de faire face à une réduction d’espace de vie et sur le déménagement de votre maison, jetez un coup d’oeil à notre article de blogue Comment emballer vos articles précieux ou contactez un spécialiste du déménagement d’AMJ Campbell près de chez-vous dès aujourd’hui.

AMJCampbell_OrigLogo_Notagline